Clara Luciani : 200.000 ventes pour son album "Sainte-Victoire"


25 février 2020

Clara Luciani a bien raison de croire en sa "Sainte-Victoire". En deux ans, la chanteuse originaire de Martigues est passée de l'ombre à la lumière, devenant l'une des artistes francophones incontournables du moment. Sacrée Meilleure artiste féminine aux dernières Victoires de la Musique face à Angèle et Catherine Ringer, Clara Luciani continue de célébrer un succès de plus en plus conséquent. Boosté par cette nouvelle récompense, son album "Sainte-Victoire" est désormais certifié double disque de platine par le SNEP pour plus de 200.000 ventes cumulées, dont près de 150.000 exemplaires au niveau physique et digital.


Pourtant, tout n'était pas gagné d'avance pour "Sainte-Victoire", classé parmi les 20 albums francophones de la décennie selon Pure Charts. Célébré par la presse spécialisée, le disque ne comptait qu'environ 15.000 ventes pures à la fin de l'année 2018, après huit mois d'exploitation. « Avant de trouver un public, j'ai trouvé des journalistes. Ils étaient mes seuls encouragements (...) Ce soutien de fond n'a jamais cessé et a fini par porter ses fruits » a analysé l'interprète de "Dors" pour Télérama. Sa nomination puis sa récompense en tant que Révélation scène aux Victoires de la Musique 2019 vont donner un coup de projecteur inédit à son projet.

Résultat, les ventes de l'album de Clara Luciani s'envolent, ses concerts affichent tous complet et son single "La grenade" devient un véritable tube. « La Victoire de la musique est arrivée comme un coup d'accélérateur providentiel, et nous sommes passés subitement de salles à moitié vides à des concerts complets tous les soirs. Avec le recul, ce démarrage assez lent est un atout, car il m'aide à relativiser » continue la principale intéressée. Depuis, la publication de deux rééditions ainsi que les tubes "Nue" et "Ma soeur" n'auront cessé de faire fructifier le joli succès, mérité, de l'album.

©Chartsinfrance