"Ne m'appelle pas" : Coeur de Pirate se prend pour Sailor Moon et se lâche


09 mai 2019

Il y a bientôt un an, Coeur de Pirate se livrait comme rarement sur les épreuves personnelles qu'elle a dû traverser durant sa vie à travers les textes intimes de l'album "En cas de tempête ce jardin sera fermé", récit de sa descente aux enfers et de sa lente reconstruction mentale. « J'ai fait un genre de crash monumental. Après ma dernière tournée, je suis tombée dans une sorte de vide. Tu ne sais plus à quoi tu sers si tu ne fais pas de concerts. Même si j'en pouvais plus à la fin car j'étais fatiguée. Je ne savais plus qui j'étais. J'ai commencé à boire beaucoup et j'ai arrêté d'écrire pendant plusieurs mois. Je ne m'en suis pas rendue compte tout de suite, et j'ai réalisé quelques mois plus tard. Si je n'écris plus c'est qu'il y a un problème » a-t-elle révélé dans une interview à coeur ouvert accordée à Pure Charts. L'écriture des titres "Prémonition" ou "Combustible" a donc eu une valeur thérapeutique : « J'ai tout arrêté, j'ai arrêté de boire, de sortir, de voir des gens. Ça suffit ! Dès que j'ai arrêté de boire, toutes les émotions sont revenues. Et là j'ai pu adresser tous mes problèmes. Et il y en avait pas mal ! ».


Aussi poignant que magnifique, l'album n'a malheureusement pas rencontré le succès escompté en France. Et désormais, Coeur de Pirate n'est pas certaine de ressortir un jour un disque, du moins sous cette forme. « J'arrête pas de faire de la musique, juste je sais pas comment ça va sortir dans le futur (...) En 2019 je vais essayer de me transformer » assurait-elle en fin d'année. Fait-elle écho au personnage médiatique qu'elle est devenue sur Twitter à coup d'humour absurde et de saillies fulgurantes ? On avait déjà fait connaissance avec cette Coeur de Pirate-ci - totalement en roue libre - dans le clip de "Somnambule", qui était pourtant la chanson la plus triste de son dernier opus. Bonne nouvelle pour les internautes friands de cette métamorphose : l'usine à mèmes est ré-ouverte !

©Chartsinfrance